Marketing et commerce
Marketing et commerce
Event et culture
Event et culture
Empathie et engagement
Empathie et engagement

Marketing et commerce

Plus de 100 marques internationales utilisent tous les jours la réalité augmentée ou virtuelle.

Aujourd’hui, chaque jour, 200 millions d’individus ont une interaction avec la réalité augmentée.

Lancement de produit, activation, jeu et promotion, information, les nouvelles réalités rapprochent le consommateur de la marque et surtout du produit. De nouvelles expériences, qui vont permettre de vendre plus efficacement, de générer du trafic et de créer de nouveaux canaux relationnels.

Un nouveau média à utiliser avec soin, la technologie et le contenu sont étroitement liés et ni l’un ni l’autre n’autorisent la déception.

Les résultats viennent bousculer les autres canaux, un lancement de produit en réalité augmentée peut atteindre des taux de 80% de transformation contre 2 à 3% pour un lancement e-commerce traditionnel, ces technologies permettent de présenter un produit chez le client ou de vivre une expérience in-store.

La marque peut créer une nouvelle relation avec ses prospects et clients, un nouveau type d’interaction qui va profondément bouleverser les liens qu’ils entretiennent, leur donner une forte et nouvelle dimension en répondant par exemple à leurs attentes sur le produit (origine, traçabilité, empreinte carbone, etc ).

Event et culture

L’expérience est désormais reine, que se soit la capacité de la réalité virtuelle à vous emmener au bout du monde et plus loin encore ou de la réalité augmentée à modifier le réel qui nous entoure, ces deux outils sont des leviers majeurs à utiliser pour l’event et la culture.
Présenter un produit ou un service qui n’existe pas encore, se promener à l’intérieur d’une œuvre d’art, interagir avec des objets, des œuvres ou des avatars, ne sont que le début des possibles.

Partager, faire vivre, changer le regard, créer de nouvelles émotions, de l’empathie, les champs d’actions sont immenses et ouverts à toutes les expérimentations pour renouveler le regard que nous portons sur le monde et ancrer dans notre mémoire des expériences profondément inédites.

Empathie et engagement

Encore rarement évoquée, la capacité de la réalité virtuelle à créer et développer de l’empathie est pourtant un des effets les plus importants produit par cette technologie.

La qualité d’immersion de la réalité virtuelle trompe si parfaitement notre cerveau qu’il est alors possible de dépasser les usages les plus courants pour créer ou re-créer une émotion emphatique réelle.
Être dans un lieu, un magasin, un hôpital en ayant la taille d’un enfant de huit ans, la réalité virtuelle ne vous permet pas de visiter, elle vous permet d’être là.
Au cœur d’une révolution en Asie, dans une usine américaine, sous une tente de réfugié, à la place d’un technicien, d’un malade, d’un sportif, bref d’un autre en ressentant l’état et le vécu de l’autre.

Cette fondamentale qualité de la réalité virtuelle peut avoir des usages directs et immédiats dans la compréhension plus profonde et précise d’une situation ou d’une activité humaine. Découvrir un métier, un poste de travail, une ambiance, les analyser, les comprendre dans toutes leurs dimensions .

Deux groupes d’étudiants d’une université New-Yorkaise ont été sensibilisés au problème des sans-abris. Le premier groupe via un cours magistral avec des documents et chiffres, le second lui, était littéralement mis à la place d’une personne demandant la charité dans la rue via un casque de réalité virtuelle. Trois mois plus tard, le premier groupe n’avait pas modifié ses habitudes, le second en revanche a confirmé donner plus régulièrement aux SDF, ou s’être rapproché d’associations d’aides spécialisées.

Les migraines ophtalmiques sont une maladie chronique qui conjuguent plusieurs symptômes, notamment une très forte sensibilité à la lumière et une modification du champs de vision de la personne atteinte, en plus des douleurs. Il est très difficile de faire comprendre à des personne qui n’en souffre pas ce qu’est ce type particulier de migraine (même si on y trouve beaucoup de variation) et cette pathologie est souvent perçu par l’entourage comme un “gros mal de crâne“ alors qu’elle nécessiterait un arrêt de travail. Une simulation utilisable avec un casque de réalité virtuelle a été réalisée pour permettre aux proches de comprendre une partie de ces symptômes en les “vivant“ de façon virtuelle, c’est-à-dire en subissant une agression lumineuse et une déformation du champs visuel. Un début important de compréhension de cette maladie.

Toute activité humaine peut être mieux comprise, appréhendée ou améliorée avec le virtuel. Les entreprise engagées dans des (r)évolutions nécessaires, souvent contrariées par des résistances au changement peuvent trouver ici un outil permettant de montrer et de démystifier le futur, la réalité virtuelle aide à comprendre le présent mais peut également faire toucher du doigt l’avenir.

ENfin d’un façon plus générale, cette réelle capacité à créer de l’empathie viendra considérablement améliorer un grand nombre d’apprentissages, de formation et d’expériences virtuelles.

taux de transformation E-commerce VS AR
de retour en moins avec l'AR
taux d'engagement utilisateur X10